fbpx

La lettre de Christine Cheylan : la pierre à l’édifice

By 5 février 2019Non classifié(e)
Château Virant

Nous avons coutume de dire que l’histoire de Château Virant débute en 1974 lorsque nos parents, Noële et Robert, ont racheté le domaine. A force d’abnégation, de travail, de courage et d’investissements, ils ont fait revivre les lieux si longtemps laissés à l’abandon. Nous sommes mon frère et moi, un trait d’union entre les générations. Notre famille, notre histoire nous ont ancrés dans la Terre et dans la Tradition. Notre chance est de transmettre cette passion tout en nous inscrivant dans notre époque et l’avenir. Humblement nous apportons notre contribution au noble mouvement qui unit les générations, celui de transmission.

Un mouvement à facettes multiples

En 400 avant Jésus Christ, un politicien grec nommé Thucyclide déclarait que « la vigne et l’olivier avaient sorti de la barbarie les peuples de la Méditerranée ». On se souvient aussi du don d’Athéna à l’humanité : l’olivier, pour son huile d’olive qui nourrit, protège et soigne. Paul Claudel déclarait que « le vin est un professeur de goût. Il est le libérateur de l’esprit et l’illuminateur de l’intelligence ». Et bien d’autres ont écrit, pensé, animé la vigne et l’olivier…

La symbolique du vin et de l’huile d’olive reste liée à la vie, à l’éternité et demeure extrêmement forte. Quel plaisir que de donner quotidiennement un sens pratique à ces allégories ! Ils sont deux produits inspirants et fournissent mille raisons de tenter de se surpasser. Ainsi est notre relation avec ce qui vient d’en bas pour aller vers le haut, le cycle de vie, des saisons, avec ces deux arbres divins qui donnent leurs fruits puis s’endorment en hiver pour mieux renaître au printemps.

Et cela donne un sens particulier à l’existence. Dans ces deux nobles produits, subsiste la notion de don et avant tout le don de soi, une forme d’altruisme généreux qui d’un point de vue de la religion chrétienne se matérialise par le sang du Christ lors de la Cène mais qui d’un point de vue humain, représente un travail quotidien tourné vers l’excellence pour satisfaire nos clients. De fait, on est amené à donner naturellement le meilleur de soi-même.

Pour compléter ma volonté de transmettre,  j’ai réuni dans un livre de cuisine les belles recettes de ma famille, celles qui ont bercé mon enfance, celles qui m’ont permis d’être un cordon bleu aux yeux et palais de mes filles. Et puis je me suis beaucoup amusée en créant une bande dessinée à la fois ludique et pédagogique sur l’huile d’olive. Toujours l’idée d’offrir ses connaissances et son savoir et de former son sillon pour cultiver le plaisir et le partage.

Mes inspirations

Souvent lorsque je fais visiter Château Virant, on me dit que la passion qui m’anime est contagieuse. Alors je suis heureuse d’avoir rendu heureux les visiteurs, d’avoir laissé une trace, un souvenir, reflet et fruit de mon travail quotidien. Quand parfois, la fatigue me submerge, je me dis que le jeu en vaut la chandelle. Sans passion rien de bon ! Dans les époques parfois troubles que traversent les individus, les familles, les nations ou les civilisations, la passion constitue toujours une ligne de vie au sens propre du terme pour faire germer ce que l’homme et la nature ont de meilleur, au-delà des frontières et des générations.

Qu’on ne se méprenne pas, l’égocentrisme n’a pas de place dans cette démarche. Je sers modestement la vigne et l’olivier à mon humble échelle, consciente d’apporter ne serait-ce qu’une discrète contribution de transmission de ce que l’existence m’a proposé.

Retrouvez l’ensemble de nos huiles d’olive et nos vins en cliquant sur ce lien.