L’assemblage des vins : un talent d’artiste

By 22 janvier 2019FR
Assemblage vin

Sur le marché mondial du vin, la France garde une place de choix dans le peloton de tête. Des pays « neufs » comme l’Afrique du Sud, le Chili ou l’Argentine font pourtant preuve d’un savoir-faire et parfois d’un sens de l’innovation qui séduit beaucoup d’amateurs. L’une des raisons qui rend notre pays si singulier sur le marché du vin est un savoir-faire séculaire sur les assemblages.

Une large palette

Il existe en France une grande variété de cépages, c’est-à-dire de variété de raisins. Chacun dispose d’un caractère particulier, en dehors de la variabilité annuelle. Ces cépages constituent la palette de base sur laquelle vont travailler les œnologues et les vignerons qui, par mélanges dans des proportions variables, à l’instar des peintres, vont faire naître une variété de stimuli pour nos sens.

L’objectif est de marier les caractéristiques de chaque cépage, pour créer une synergie aromatique, à l’origine de vins plus complexes et plus riches au niveau gustatif.

Cela requiert un savoir-faire extrêmement précis et une longue expérience car il n’existe aucun logiciel, aucun algorithme ou aucune recette qui va permettre d’obtenir l’équilibre le plus satisfaisant au niveau gustatif. L’homme est au cœur de cette alchimie complexe et devra, par itération, résoudre une équation complexe, dont les inconnues seront les proportions de chaque cépage.

Cela peut aller du bi-cépage et se complexifie en fonction du nombre. Et cela peut se complexifier en fonction, des terroirs, des parcelles, de l’âge de la vigne… C’est dire si tout ce savoir-faire ne s’improvise pas !

L’impressionnisme au pied de la Sainte Victoire

A Château Virant, nous apportons un soin particulier à l’assemblage des vins. Compte tenu de la diversité des cépages et de la variabilité des parcelles, nous disposons d’une base extrêmement large qui ouvre une infinité de possibilités. Avec une dose d’intuition, une connaissance précise du caractère de chaque cépage, de chaque morceau de terre, nous allons faire naître les nuances qui tendent vers l’équilibre, l’harmonie, en visant la perfection.

Par exemple, notre cuvée AOP contient un savant équilibre de Cabernet, de Syrah, de Grenache , de Carignan et de Cinsault. Le Cabernet apportera puissance et corps, la Syrah, de la rondeur et des arômes de fruits noirs, le Grenache, de l’onctuosité, le Carignan, de la souplesse et du fruité, le Cinsault de la fraîcheur et de la vivacité. Il en ressort une robe sombre avec un joli nez de fruits noirs, de prune et d’épices. La bouche confirme les arômes perçus au nez.

Vous apporter du bonheur

Les arômes s’assemblent comme les couleurs. Ce que le peintre apporte à nos yeux, l’œnologue l’offre à nos pailles. Et les paysages provençaux ne peuvent que nous évoquer ces quelques vers de France Gall :

« Cézanne peint
Il laisse s’accomplir le prodige de ses mains
Cézanne peint
Et il éclaire le monde pour nos yeux qui n’voient rien
Si le bonheur existe
C’est une épreuve d’artiste »

Cette épreuve d’artiste requiert une sensibilité très fine. Arriver au bon équilibre demande une bonne maîtrise de la dégustation pour déceler la concordance idéale. Tiens, voilà encore un sujet dont il faut que je vous parle.