fbpx

Un rosé social, des réseaux sociaux

By 15 juillet 2019FR
vin provence

Comme nous l’avons souligné dans un article précédent, et lors de la dernière session de « Soif de Savoir », la consommation de vin rosé ne cesse de croître. Lorsqu’on étudie de plus près l’origine de ce phénomène, on s’aperçoit que ce sont principalement les jeunes de moins de 35 ans qui tirent cette croissance.

Millennials et millésimes

Plusieurs articles parus dans la presse économique définissent cette tranche d’âge comme les « millennials », nés entre 1985 et 2005, qui présentent des caractéristiques comportementales et sociologiques singulières et distinctives. Le socle commun de ce groupe est la révolution digitale et l’utilisation massive des réseaux sociaux.

Car cette génération s’exprime, parle, diffuse, fait part de ses goûts. A coup de « like », elle bouscule parfois les codes établis par les générations précédentes et définit des tendances attentivement suivies par les experts en marketing.

Elle plébiscite le vin rosé car il correspond à un mode de vie basé sur la saveur de l’instant, la décontraction et la décomplexion. Et cette génération ne connaît pas réellement de frontières, à l’instar de la circulation des données numériques ; de fait, la consommation de rosé tend à devenir un phénomène mondial.

On établit donc directement une corrélation entre l’utilisation des réseaux sociaux et l’explosion de la consommation de rosé. Phénomène intéressant et nouveau : c’est le consommateur qui a défini ses goûts concernant le vin rosé. Un vin pâle, présentant des arômes fins, rafraîchissants sur des notes, d’agrumes, de fruits exotiques et de fleurs blanches.

Gilles Masson, directeur du Centre du Rosé, résume ainsi la situation : « Contrairement aux vins rouges et blancs, qui ont été mis en avant par les professionnels du vin, c’est le consommateur qui a fait le succès du rosé. »

Pour répondre à cette demande, les viticulteurs ont développé des techniques très pointues depuis la vendange jusqu’à la mise en bouteilles. Grâce aux millennials et aux réseaux sociaux, le statut du vin rosé a totalement changé dans notre société, ainsi que son mode d’élaboration qui devient hautement technique.

Les photos postées par exemple sur Instagram, promotionnent ensuite des moments de détente partagés, dont nous nous sommes fait écho dans nos articles hebdomadaires.

Hashtag Provence

La Provence a pris une longueur d’avance sur le sujet, comprenant rapidement le lien évident entre les réseaux sociaux et un produit devenu phare.

C’est l’une des réussites dont nous sommes le plus fiers à Château Virant. Nous avons réussi à créer un lien entre la passion de notre métier, empreinte de tradition, et l’évolution d’un marché à l’heure du numérique. Nos Rosés et leur large gamme : Gris, Terroir, Château, Tradition ou encore « les Minettes », fruits d’une attention quotidienne et d’un travail attentif se trouvent plébiscités par ceux dont l’avis compte le plus : VOUS. Car votre avis nous intéresse et nous suivons vos commentaires avec attention sur Facebook et Instagram.